Passion couture by le Chat bricole


2 Commentaires

Une tunique avec des poches !

StylArc est une marque australienne qui propose un très grand choix de modèles simples et féminins, généralement sans grande difficulté de réalisation.  J’avais déjà testé l’un des modèles de la boutique et j’ai récidivé récemment, alléchée par une remise de 25 % ! et oui, quelle excellente raison n’est ce pas ?

J’ai craqué pour la tunique Elani, une forme plutôt ample pour ne pas avoir chaud, un décolleté en V, des poches, et une bonne longueur.

20170803_115447 (2)

Coton à motifs de vagues de chez Alice Boulay, de belle qualité.

 

les explications sont en anglais, mais le modèle est plutôt simple à réaliser. Les finitions sont propres avec des parementures à l’encolure, en bas (que je n’ai pas mises) et aux manches, que j’ai zappé aussi !

J’ai modifié la longueur, qui est très très longue !! et j’ai fait un arrondi devant. J’ai également raccourci les manches pour un modèle plus estival.

voici le détail des poches prises dans les côtés de la tunique

20170803_115504

et la voici portée

20170802_195415 (2)

et de dos, avec encore une belle longueur

20170802_195420 (2)je pense que ce sera l’une de mes dernières cousettes pour l’été, voire même peut être la dernière  … et pourtant, j’ai encore tellement de projets en tête ! Bah, on verra, demain est autre jour !!!

 


2 Commentaires

Et un top Tilda, un !

 

Décidément, j’aime beaucoup ce modèle, un bon basique de La maison victor, largement rentabilisé celui ci !

Cette fois ci, je l’ai réalisé en broderie anglaise des Coupons de St Pierre, une belle qualité à petit prix, 20 € les 3 mètres. Pour limiter la transparence et une plus jolie finition, j’ai doublé le top en voile de coton blanc (uniquement le dos et le devant).

La seule modification apportée au modèle de base, le dos, que j’ai creusé pour un look moins sage ! Au final, une blouse légère, agréable à porter et détail qui a son importance, qui demande peu de repassage !

 

20170728_101216 (2)

top tilda

 

le détail de la doublure

20170728_151148 (2)

et le dos

20170728_101208 (2)

yapluka attendre le retour du soleil  !

 


3 Commentaires

Envie d’un kimono !

Et quand j’ai envie d’une nouveauté, je cherche, je fouille le net, je zieute partout jusqu’au moment où je trouve mon bonheur ! Ce modèle, c’est un patron Simplicity, le n° 1318, acheté en ligne. Simplicity ? je connais pas trop, bon, c’est en anglais, mais, y’aura des photos, donc, je dois pouvoir m’y retrouver ….  Et bien, Simplicity porte mal son nom. D’abord, je me suis retrouvée avec un PDF de .. 80 pages, oui, j’ai oublié de dire qu’il y a 4 modèles de kimono, c’est çà aussi qui a motivé mon choix, tant qu’à faire, hein ? Oui, mais impossible de s’y retrouver pour n’imprimer que le modèle choisi ! Après, il a fallu tout assembler, çà m’a pris un certain temps .. j’ai commencé tout doucement à me demander si qui m’a pris d’acheter ce modèle ! Comme je n’aime pas abandonner un projet mûrement désiré, je me suis collée devant les explications et, n’écoutant que mon courage, j’ai coupé mon tissu.

Il avait l’air simple pourtant, mais j’ai passé un temps fou à comprendre l’assemblage de la bande extérieure. Ce n’est pas ma première cousette pourtant. A mon « humble » avis, il y a une coquille dans les explications. Bref, après cogitage intense, prise de tête, envie de tout jeter par la fenêtre et enfin, bidouillage, je suis arrivée à ce résultat !

20170725_194107 (2)Allez, ne me dites pas qu’il est moche, sinon je pleure ! La fameuse bande en arrondie qui fait le charme de ce kimono, hein, elle en jette ??20170725_194209 (2)c’est un coton à motifs japonais de vagues seigaiha , pour un kimono çà le fait, que j’ai associé avec un chambray de coton uni.

20170725_194124 (2)les finitions intérieures toutes propres comme je les aime

20170725_194320 (2)le kimono déployé, j’ai ajouté la même bande contrastante au bas des manches !

20170725_194558 (2)et le dos, bien long … oups, repassage un peu bâclé pour le coup, mais j’en pouvais plus !!!

20170725_194356 (2)

hyper confortable, avec un short, avec un jeans, pour la maison, pour la plage, les heures passées ne seront pas vaines !

Et vous, kimono ou pas ?

 


2 Commentaires

Aime .. comme j’aime mon Short !

De la marque Aime comme Marie, voici ma version du short Aime comme Manège !  J’ai choisi la version taille haute. J’aime beaucoup ce style de short, dont la forme classique, citadine,  peut se porter à la ville, comme en vacances, selon l’imprimé choisi. Je l’ai réalisé en lin marine (Craftine), donc dans une version plutôt classique !

2 modifications sur le modèle de base, j’ai allongé les jambes de plusieurs centimètres, je voulais un modèle mettable pour la ville (quand on n’a plus 20 ans !) et j’ai ajouté des poches sur le côté, indispensables !

Détail important, le zip invisible est sur le côté, pas de surépaisseurs sur le devant du short, plus joli quand on a un petit ventre !

20170721_121616 (2)

20170721_121616 (3)La taille est impeccable, pas trop serré, l’idéal pour être à l’aise quand il fait chaud

20170721_121639 (2)

le détail de la poche

20170724_202143 (2)

et les finitions intérieures, avec un joli biais

20170724_202131 (2)au final, un bon classique, plutôt simple à réaliser,  que je garde précieusement pour d’autres versions !

 


4 Commentaires

Une jupe Burda !

Du burda style 05/2017, j’ai choisi le modèle de jupe 117, une jupe droite qui me plaît avec son jeu de plis devant et sa large ceinture nouée prise dans les coutures de côté. Elle se ferme au dos par une fermeture invisible.

20170720_125915 (2)Sur Burda, elle est présentée dans un beau lin à rayures. J’ai choisi un coton léger gris chiné imprimé de petits motifs bord de mer. Pour la doublure, je suis restée dans la légèreté avec un voile de coton gris (mondial tissus)

20170720_180652 (2)

20170720_095527 (2)

Ma ceinture n’est pas assez longue d’un côté, mais, nouée, çà passe.

Il faut savoir que c’est une jupe plutôt longue, et j’ai d’ailleurs raccourci sa longueur de plusieurs centimètres, pour le reste, pas de modification. C’est un modèle qui taille bien, la taille de serre pas.

20170720_095304 (2)au final, un joli modèle classique mais pas trop, hyper agréable à porter !

Rarement déçue par burda qui reste quand même une valeur sûre. Le seul inconvénient est sans conteste pour moi le report du tracé du patron dans un amalgame de lignes en tout sens !

 


1 commentaire

Un gilet avec des poches

Au hasard de mes promenades sur la toile, j’ai découvert cette marque allemande, la Compagnie M.

Un modèle a particulièrement retenu mon attention, le cardigan suzanne, une ligne simple avec de jolies découpes et le truc en plus, les poches !

Le prix en PDF est tout à fait correct, je n’avais donc plus aucune raison valable raisonnable de ne pas l’ajouter dans la liste des mes envies !

Compagnie-M_Susanne_Cardigan_TW_Product-2

Qui connait cette marque ? A suivre donc pour une future réalisation !


Poster un commentaire

Robe Hanna LMV

Elle m’avait tapé dans l’œil cette jolie robe du magazine La Maison Victor édition 3 mai/juin 206.

20170713_192539 (2)je lui trouve un petit air délicieusement rétro. J’aime le décolleté en V, la coupe et les emmanchures américaines bien dégagées qui flattent les épaules.

Pour la réaliser, j’ai opté pour un coton léger fond gris à motifs grains de riz acheté, en solde, en ligne, chez les Tissus du Chien Vert

Sur le moment, le nombre de pièces à découper, et donc à assembler, m’a un peu retenu et puis au final, tout s’emboîte parfaitement. J’ai eu un grand moment de solitude au moment de l’assemblage de la doublure du haut de la robe, je ne comprenais rien aux explications … au final, j’ai fait « à ma sauce » et je suis contente du résultat final !

20170713_11074620170713_11081820170713_110756 (2)

Détail des surpiqures sur le corsage, les découpes épousent le buste sans l’écraser. La ligne évasée est très féminine et bouge joliment.  Pour la fermeture invisible, j’ai utilisé une 50 cm au lieu des 60 cm préconisés . Concernant la longueur de la robe, j’ai zappé les 3 cm d’ourlets, la robe m’arrive juste sous les genoux, sur le moment, j’ai eu peur qu’elle fasse un peu « mémérisante » comme dirait Christina, mais au final, non.

20170713_110859

pour la doublure du corsage, j’ai utilisé un voile de coton blanc (les coupons de st pierre, 10 € les 3 mètres) pour rester dans la fraicheur.

Je suis prête à affronter la prochaine canicule !